header image
Présentation
Présentation

 


L’Association Espoir pour Demain (AED) est une association qui vise à améliorer les conditions de vie de l’enfant en situation particulièrement difficile, à réduire la transmission materno-fœtale de l’infection à VIH/SIDA et à améliorer la qualité de vie de l’enfant infecté ou affecté par ce virus, de la femme enceinte séropositive ainsi que du couple mère-enfant séropositif.

Un reportage en trois chapitres nous emmène au coeur d'AED à Bobo : http://itunes.apple.com/us/podcast/bobocast/id163678503

Créée le 28 janvier 2003, l'association a été reconnue officiellement le 12 mai 2003 par les autorités burkinabè sous le récépissé n° 2003/81/MATD/PHUE/HC/SG/DAG.

Le siège d’AED se situe à Bobo-Dioulasso dans le quartier de Sikasso Sira, entre le vieux cimetière et la Brakina.

Activités actuelles :

L’appui médical et le soutien psychosocial des enfants séropositifs, en collaboration avec les services de pédiatrie du CHUSS de Bobo-Dioulasso ;
Les formations des femmes en situation précaire aux activités génératrices de revenus (AGR);
Le suivi des femmes enceintes séropositives en collaboration avec la maternité de l'hôpital ainsi que la SMI (Santé Maternelle et Infantile) de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale ;
La prévention de la transmission mère-enfant ;
Les visites à domicile, à l’hôpital et à l'école ;
Le porte à porte ;
Le soutien scolaire des enfants;
Leur soutien médical ;
Leur soutien alimentaire ;
L'octroi de micro-crédits ;
L’appui nutritionnel aux bébés séropositifs ou dont la mère est séropositive ;
Les activités de conseil et d’assistance psychosociale ;

L
es repas communautaires ;
L
’appui gynécologique aux mamans séropositives ;
L
es théâtre-forums hebdomadaires dans les quartiers ;
Les formations "brosse à dents" tous les jeudi à AED...



 

Les membres du bureau, élus pour la période 2009-2012, sont :

Présidente : Christine Kafando, décorée de l'Ordre National du Mérite (Burkina Faso) et Chevalier de la Légion d'Honneur (France)
Vice-présidente : Abiba Djaho
Secrétaire général : Jacques Sanogo
Secrétaire adjoint : Harouna Koussoubé
Trésorière générale : Alima Ilboudo
Trésorière adjointe : Fatimata Konaté
Secrétaire à la communication : Alima Sawadogo

Secrétaire à la communication adjoint : Stéphane Somé

 

Commissaire aux comptes : Sylvie André-Dumont


L’association dispose d’un compte bancaire n° 02073640006 ouvert à la succursale de la Bank of Africa de Bobo-Dioulasso ainsi que d’un compte à but n° 035-4535814-38 (IBAN BE24 0354 5358 1438; BIC GEBABEBB) à la banque Fortis, Belgique.

L'association dispose également d'un "Compte de Projet" à la Fondation Roi Baudouin. Ce compte permet aux donateurs belges de bénéficier d'une déduction fiscale. Les dons peuvent être versés sur le compte IBAN : BE10 0000 0000 0404 et BIC : BPOTBEB1 de la Fondation, avec la mention "L82250 - Association Espoir pour Demain" jusqu'au 31 décembre 2014. Après cette date, ils devront comporter la communication : 128/2250/00016.


Visiteurs: 991517
Galerie

Tr?s concentr

News
News 05 - Janvier 2005

Bobo-Dioulasso, le 26 janvier 2005

Chers amis d’AED,
Tout d’abord, une belle, bonne, fructueuse et très heureuse année à tous! Toute l’équipe d’AED vous salue et vous remercie pour vos soutiens nombreux et variés.

Les nouvelles de l’année écoulée sont bonnes : dans le cadre d’un financement à venir, nous avons été audités par le bureau PricewaterhouseCoopers qui nous a qualifiés d’… exceptionnels ! Il faut dire que Philippe Fontainas de Bruxelles, conseiller en entreprise, venait de consacrer une grande partie de ses congés à nous montrer comment tirer le meilleur parti de nous-mêmes, qu’Hubert Nicolas, de l’association Appel (Montpellier) avait fourni à notre comptable un logiciel de gestion ainsi que la formation ad hoc pour l’utiliser, et que les membres d’AED s’y sont mis à fond !
Par ailleurs, Appel a organisé le parrainage thérapeutique de 24 enfants, que viennent compléter les 11 parrainages sociaux de l’association Maïa France (Montpellier), et les 6 parrainages belges, dont celui de l’école primaire Notre Dame Immaculée d’Evere (Bruxelles) qui a pris quatre enfants en charge, sans compter les personnes privées ayant eu la même initiative.

En dehors des parrainages, nous continuons à être présents sur les sites, comme les services de médecine, maternité (où nous participons au suivi des femmes enceintes séropositives) et pédiatrie de l’hôpital de Bobo, à la Santé Maternelle et Infantile, dans deux centres de dépistage ainsi qu’au siège.
Nous fournissons toujours le lait aux enfants nés de mères séropositives, selon le précepte que la gratuité n’est pas bonne. C’est-à-dire que nous vendons 200 francs CFA (0.30 euro) la boîte de lait valant 2700 francs (4.11 euro) dans le commerce. Nous suivons également une cinquantaine d’enfants séropositifs, sans compter les enfants de moins de 18 mois qui ne sont pas encore dépistés, le test précoce étant trop cher pour l’Afrique. Le nombre d’enfants enregistrés par AED a dépassé les 180… Ce qui ne veut pas dire que tous ont eu besoin de nos services.

Nous avons participé activement à la campagne de dépistage volontaire et gratuit du 29 novembre au 9 décembre 2004, durant laquelle nous avons dépisté 200 personnes. Nous avons dû arrêter faute de matériel ! Personne n’avait imaginé que la campagne aurait tant de succès.

Au mois de décembre, nous avons organisé, en partenariat avec Premis-BB (Coopération Française), une grande kermesse au cours de laquelle plus de 230 enfants ont mangé, dansé, participé à diverses animations où ils gagnaient des cadeaux, assisté à des spectacles de théâtre, de musique et de danse… Un dimanche épuisant pour tous ! Mais quelle belle fête !

Nous ne manquons pas de projets, parmi lesquels le développement des activités génératrices de revenus. AED va gérer un télécentre à la Maison des Associations ; nos pagnes teints au siège d’AED ont eu beaucoup de succès, et nous songeons à aller plus loin dans la transformation en y ajoutant la couture ; nous aimerions également nous lancer dans le séchage de fruits (mangues, bananes) et légumes (oignons, tomates), afin de créer une rentrée d’argent régulière pour l’association.

Mon retour est prévu pour la fin du mois de février : dans mes bagages, comme d’habitude, des bronzes (pièces uniques selon la technique de la cire perdue), des sacs en bogolan, et l’innovation de l’année : des colliers plus beaux les uns que les autres, acquis auprès d’une association de soutien aux personnes séropositives travaillant en entreprise (ABS) : vous soutiendrez donc deux associations en (vous) offrant ces beaux bijoux ! Je reviendrai à Bobo au mois d’avril : avis à ceux qui voudraient passer commande de batiks, sacs, bronzes, pagnes, couvertures, colliers…

Votre aide nous est toujours précieuse, quelle qu’elle soit ; les truffes en chocolat qu’Alice Marquet vend au profit d’AED, le grand panneau qui contient TOUTES les signatures des enfants de l’école NDI, l’aide constante depuis les tout premiers jours de la part de Maïa France, les récoltes de vêtements et de jouets pour les enfants, les nombreux kilos de bagages offerts par Afriqiyah, la quête à l’occasion du mariage de Gauthier et Raphaëlle Morel de Westgaver, etc. : la confiance que vous nous témoignez, en somme. Merci à vous tous et sachez que les rires d’enfants ne manquent pas ici : ils sont notre plus bel indicateur de qualité !
Pour l’équipe d’AED, Sylvie André-Dumont et Christine Kafando
Compte Fortis n° 035-4535814-38 (code IBAN : BE24 0354 5358 1438 et BIC : GEBABEBB)
AED étant une association burkinabé, nous ne pouvons pas vous fournir d’attestation en vue d’une éventuelle déduction d’impôts.